Le Petit Prince
Collège
Gignac-la-Nerthe
 

Présentation du Parcours Avenir

vendredi 17 juillet 2015

Références :
- Loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école (article 47)
- Circulaire de rentrée 2015
- BO n°28 du 9 juillet 2015

Sommaire de l’article :
- Qu’est ce que le Parcours Avenir ?
- Quelles évolutions ?
- Pourquoi ?
- Quels objectifs ?
- Quels acteurs ?
- Quelle organisation ?
- Quel outil de suivi ?
- Quel agenda ?
- Quelles ressources ?
- Le référentiel Parcours Avenir pour le collège

Qu’est ce que le Parcours Avenir ?

Le parcours Avenir s’adresse à tous le élèves de la 6ème à la terminale, mais a vocation à se poursuivre et s’enrichir tout au long de la vie.
Il doit permettre aux élèves au cours de leur scolarité d’être en contact avec la réalité économique et professionnelle et de préparer leur insertion sociale et professionnelle.

Le parcours Avenir est obligatoire pour tous les élèves.

La culture économique sera intégrée dans les nouveaux programmes, dans toutes les disciplines.
Il comporte une dimension collective (projets collectifs entre élèves visant une meilleure connaissance du monde économique) et individuelle (élaboration de son propre parcours d’orientation). Il contribue à développer l’esprit d’entreprendre.

Quelles évolutions ?

Trois éléments majeurs caractérisent ce nouveau parcours :
- Il intègre l’acquisition de compétences liées à la créativité et à l’esprit d’entreprendre ;
- Il s’agit d’un parcours, d’un continuum qui s’inscrit dans la durée d’une scolarité ;
- Le Parcours Avenir se fonde sur l’acquisition de connaissances relatives au monde économique et professionnel, en lien avec les enseignements disciplinaires et interdisciplinaires.
C’est un ancrage disciplinaire qui constitue le fondement même du Parcours Avenir.

Pourquoi ?

Face à un monde professionnel en évolution permanente, les élèves doivent développer les connaissances et les compétences à s’orienter tout au long de la vie (loi du 24 novembre 2009). Pour cela, ils ont besoin d’être dotés d’outils d’information leur permettant de comprendre l’environnement socio-économique proche et plus lointain, et se préparer à en devenir acteurs.

Quels objectifs ? :
- 1) Permettre à l’élève de découvrir le monde économique et professionnel pour éclairer ses choix d’orientation.
Au travers des disciplines scolaires, les élèves doivent acquérir une grille de lecture du monde économique et professionnel.
Les enseignants s’appuieront sur des projets interdisciplinaires et sur les contenus de leurs disciplines, pour développer cette culture commune.
Il s’agit de permettre aux jeunes d’avoir une première connaissance du marché du travail ; du rôle et du fonctionnement des entreprises, des relations sociales ainsi que des modalités et des perspectives d’insertion professionnelle.

- 2) Développer chez l’élève l’esprit d’initiative et la compétence à entreprendre.
Il s’agit pour les élèves, d’acquérir progressivement la capacité à mobiliser des ressources pour mettre en œuvre un projet.
La compétence à entreprendre est la capacité à s’engager dans un projet individuel ou collectif, à mobiliser les ressources nécessaires, à tester les voies possibles pour réussir, à corriger la trajectoire.
Il faut ainsi apprendre à écouter, à observer, à s’informer, à prendre une décision, à argumenter et convaincre, à animer une équipe à repérer les compétences, à évaluer son action …

- 3) Permettre à l’élève d’élaborer son projet d’orientation scolaire et professionnel.
Les connaissances et compétences acquises par l’élève dans le cadre des deux premiers objectifs seront mobilises dans la préparation du projet d’orientation scolaire et professionnel. La participation des familles est importante, pour qu’elles puissent être impliquées et responsabilisées dans les choix d’orientation de leurs enfants.
Certains établissements envisagent déjà aujourd’hui d’ajouter une rubrique « Parcours Avenir » au bulletin scolaire des élèves.

Quels acteurs ?

Enseignants, CPE, COP, chefs de travaux, personnels sociaux et de santé mais également inspecteurs territoriaux et personnels de direction sont directement concernés par la mise en place du Parcours Avenir.
Le Parcours Avenir implique également les centres d’information de d’Orientation (CIO), les comités locaux école entreprise (CLEE) et les partenaires économiques et institutionnels : branches professionnelles, associations, entreprises, groupements d’employeurs, régions et départements.
Cependant, les enseignants seront les premiers acteurs du Parcours Avenir.

Quelle organisation ?

Le Parcours Avenir est préparé en conseil pédagogique. Il est mis en œuvre collectivement par l’équipe éducative sous l’impulsion du chef d’établissement et de l’inspecteur référent. Le COP sera le conseiller technique du chef d’établissement dans sa mise en œuvre.
Les établissements disposeront d’autonomie dans la mise en place du parcours, en s’appuyant sur les particularités et ressources locales.
Le CIO, en tant qu’observatoire du bassin, contribue largement à la mise en place du parcours (mise en cohérence d’actions conduites en matière d’information et d’orientation, notamment).
Le CLEE, outil de développement des relations « Ecole Entreprise » sera un appui déterminant à la mise en synergie des partenariats locaux (collectivités territoriales, entreprises, associations).

Quel outil de suivi ?

Chaque élève doit pouvoir conserver trace de ses apprentissages et des expériences, et ce tout au long de sa scolarité afin de pouvoir construire son parcours. Pour cela, le FOLIOS (application numérique nationale au service des parcours dont le maître d’œuvre est l’ONISEP) permettra aux élèves de capitaliser et de valoriser les expériences scolaires et extrascolaires.
Le FOLIOS remplacera le webclasseur orientation à la rentrée 2015. Il sera à la fois l’outil de suivi du Parcours Avenir et du Parcours d’Education Artistique et Culturelle (PEAC). Le FOLIOS est actuellement en expérimentation dans 20 collèges de l’académie d’Aix-Marseille (dont le collège Le Petit Prince).

Quel agenda ?

Le Parcours Avenir sera mis en œuvre dans tous les collèges et tous les lycées de l’académie à compter de la rentrée 2015. Un plan de formation spécifique accompagnera cette mise en œuvre. Un groupe académique de recherche et d’innovation pédagogique s’attachera à développer des outils pédagogiques qui seront mis à disposition des équipes.

Quelles ressources ?

L’ONISEP met à disposition des équipes éducatives et des élèves, des ressources (fiches actions) qui seront disponibles dans le FOLIOS dès la rentrée 2015.
Les fiches métiers et clips vidéo de l’ONISEP pourront être utilisées pour faire travailler les élèves sur les contenus des formations, les modalités d’accès et les débouchés.
L’ONISEP propose aussi une page spécifique à ce parcours accessible directement ICI.
On peut également s’appuyer sur les ressources proposées par le Service Public Régional d’Orientation

Le Conseil National Education Economie a chargé son groupe de travail "parcours Avenir" d’élaborer deux guides pratiques, construits de manière à faciliter l’implication réciproque des acteurs du monde économique et du monde de l’éducation au bénéfice des élèves.
Ces documents sont le fruit d’un travail collectif mené avec le concours de la direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco), de l’Office national d’information sur les enseignements et les professions (Onisep), de l’inspection générale de l’éducation nationale (IGEN), et avec la participation de nombreux acteurs de la relation École-entreprise :
- Pour les entreprises : Le guide "Entreprises pour l’Ecole"
- Pour les équipes éducatives : le guide "Ecole et entreprises"

La Bibliothèque Nationale de France (BNF) et la Chambre des métiers du Bâtiment mettent à la disposition des enseignants une ressource relative aux métiers liés au patrimoine : http:passerelles.bnf.fr

Le référentiel Parcours Avenir pour le collège : ICI

 
Collège Le Petit Prince – Rue de la Fonse - 13180 Gignac-la-Nerthe – Responsable de publication : Mme Tramoni
Dernière mise à jour : lundi 23 novembre 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille